spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilTerritoiresCharenteER, les souliers français venus des profondeurs de la mer

ER, les souliers français venus des profondeurs de la mer

ER Soulier par Eugène Riconneaus dévoile sa première collection complète de sneakers fabriquée à partir de déchets marins.

Actuellement, les activités en mer représentent 50 % de la pollution des océans. Progressivement, c’est donc toute la vie sous-marine qui est détruite ou menacée. Car il n’y a plus de zones préservées : à titre d’exemple, selon le WWF, la pollution plastique a désormais atteint toutes les parties de l’océan. Il y a donc urgence à agir pour nettoyer les côtes françaises, purifier l’eau et restaurer les océans.

Dans ce contexte, l’industrie de la mode vit une véritable révolution, grâce à la prise de conscience et à l’implication de jeunes talents.

À l’image du designer et créateur Eugène Riconneaus, qui lance la marque ER Soulier afifin de proposer des sneakers fabriqués à partir de déchets marins de Nouvelle Aquitaine.

Une marque engagée qui veut changer le monde de la sneaker, stylée et durable

Bienvenue sur Le Quotidien des Entreprises

Pour lire gratuitement cet article, veuillez renseigner votre email

En lançant sa campagne de financement participatif, ER Soulier est animé par la volonté de :

-Répondre à la demande de sa communauté, qui souhaite porter des sneakers riches de sens ;

-Sensibiliser aux enjeux de la protection des océans ;

-Continuer à créer de nouvelles matières, pour valoriser tous les déchets marins.

Les deux modèles de cette première collection (sneaker basse et haute) sont proposés en plusieurs coloris : bleu, gris, rose, blanc, rouge.

À propos d’Eugène Riconneaus, le créateur

Connu dans l’industrie pour son « savoir-faire » dans la fabrication de soulier et son étreinte de l’art à la rencontre de la mode, après une brève interruption des yeux du public, Eugène Riconneaus refait surface avec le nouveau chapitre d’ER Soulier.

Fortement influencé par la culture skate et l’environnement marin depuis son éducation de fils de pêcheur, Eugène Riconneaus a développé une sneaker fabriquée à partir de déchets marins.

Bien que la recherche des nouveaux matériaux et du design d’ER ait été un voyage de recherche de 18 mois, Eugène Riconneaus déclare que ce projet a commencé dans sa chambre d’enfant à 12 ans, avec des murs recouverts d’affiches présentant le monde du skateboard et des croquis de chaussures. C’est là que sa formation a commencé…

Bercé par le skateboard et la culture underground, il accède à la notoriété à seulement 19 ans. Sans soutien financier extérieur, il a lancé sa marque de souliers éponyme qui a abouti à un long record de collaborations, avec non seulement les magasins les plus prestigieux comme Colette et Supreme, mais aussi avec des projets croisés de Warner Bros (Batman), des projets artistiques avec Mercedes Benz et BMW.

C’est pendant le confinement, alors qu’il passait plus de temps dans sa ville natale, qu’Eugène est devenu plus conscient de la vague de déchets dans l’océan et de sa surface sur les plages, ce qui a déclenché la nouvelle orientation d’ER lors du développement de produits.

Cette nouvelle création de chaussures est influencée par l’invisible (les matériaux) et pas seulement par le design.

Derniers articles

L'essentiel de l'actu

POSTER UN COMMENTAIRE

Veuillez écrire votre commentaire !
veuillez entrer votre nom ici