spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilSecteursAgricultureLa startup Vetophage lance LabMastic, un diagnostic en santé animale

La startup Vetophage lance LabMastic, un diagnostic en santé animale

Vetophage annonce le lancement de LabMastis, son premier produit destiné à la santé animale

Bienvenue sur Le Quotidien des Entreprises

Pour lire gratuitement cet article, veuillez renseigner votre email

L’utilisation des antibiotiques chez les animaux comme chez l’Homme entraine une augmentation des phénomènes d’antibiorésistance. Aujourd’hui certaines bactéries très contagieuses, comme par exemple le staphylocoque doré (Staphylococcus aureus) deviennent difficiles à contrôler. Cette bactérie, qui est identifiée chez l’homme comme chez de nombreuses espèces animales, étant entre autres responsable de mammites chez les bovins est devenue un enjeu important de santé publique. Son diagnostic rapide, son identification précise et la mise au point de nouvelles thérapeutiques non antibiotiques sont devenus des enjeux majeurs.

Dans le but de mieux prévenir et d’identifier précocement les risques de contamination par le staphylocoque doré la startup lyonnaise Vetophage lance aujourd’hui son premier produit de diagnostic dédié à la santé animale : LabMastis. Cet outil s’appuie sur une technologie totalement innovante, utilisant les phages, éléments naturels qui détruisent spécifiquement certaines bactéries pour identifier la présence du germe dans l’échantillon prélevé. Il présente ainsi des caractéristiques inégalées aujourd’hui pour identifier rapidement et précisément la bactérie Staphylococcus aureus dans le lait par exemple.

Un outil qui lutte contre la pathologie la plus répandue dans les élevages laitiers

La mammite bovine est la pathologie la plus fréquente dans les élevages laitiers : elle touche plus de 40 % des vaches en France.

L’infection de la mamelle des vaches est due à la présence de bactéries, dont Staphylococcus aureus, qui pénètrent dans la mamelle par le sphincter du trayon. Elle provoque une réaction inflammatoire et un afflux de globules blancs dans la mamelle, ce qui augmente le nombre de cellules somatiques dans le lait. Cette infection rend le lait des animaux atteints impropre à la consommation et met en danger la santé, voire la survie des vaches du troupeau. Sa présence dans les élevages entraine de pertes de production significatives et a un impact économique important.

Staphylococcus aureus peut se transmettre aux êtres humains, chez qui il peut être extrêmement difficile à combattre en fonction de sa capacité à résister aux antibiotiques du fait de la création de biofilm. Aussi la désinfection d’une exploitation touchée par ce germe est difficile. Il y a par conséquent un fort intérêt à tenter d’éradiquer au plus vite les infections. Pour ce faire, un diagnostic précoce est déterminant.

Un savoir-faire unique

Vetophage est une startup particulièrement innovante, spécialisée dans l’utilisation des phages, dans le domaine de la lutte contre les bactéries pathogènes en santé animale. Les phages sont des virus naturellement présents dans l’environnement qui tuent les bactéries pathogènes. Contrairement aux antibiotiques, ils présentent l’avantage de ne cibler que les bactéries pour lesquelles ils sont efficaces, et donc destinés.

Vetophage utilise ces phages naturels pour créer de nouveaux outils de détection des bactéries, ainsi que des « cocktails » de phages à visée thérapeutique, capables de détruire les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Grâce à son savoir-faire unique et l’appui des vétérinaires de terrain, Vetophage a constitué en quelques années seulement, une des plus importantes banques de phages d’Europe, voire du monde pour certaines bactéries.

Cette banque de phages représente un potentiel énorme dans le cadre de la lutte contre la résistance aux antibiotiques, de certaines bactéries particulièrement dangereuses, comme le staphylocoque doré.

À propos de Mai Huong Chatain, fondatrice de Vetophage

Mai Huong Chatain est docteure en microbiologie de l’université de Bourgogne. Elle a travaillé pendant 17 ans dans différents laboratoires, et a été enseignante chercheuse en microbiologie.

Elle a dédié sa carrière aux solutions permettant d’éviter l’utilisation d’antibiotiques, qui sont de moins en moins efficaces. Après s’être intéressée à diverses solutions de substitution, elle consacre spécifiquement ses travaux aux phages depuis plusieurs années. Convaincue de leur efficacité, elle est devenue rapidement une des plus grandes spécialistes dans le domaine.

Mai Huong Chatain a créé Vetophage en 2017 avec des partenaires et des vétérinaires. Aujourd’hui, Vetophage est accompagné par la BPI, la Région Auvergne Rhône Alpes, Pulsalys et plusieurs investisseurs privés. Vetophage a obtenu la labellisation French Tech Seed, par 2 fois remporté les appels à projets R/D Booster de la région Rhône- Alpes et a été lauréate du concours I-NOV en 2022.

La startup est par ailleurs soutenue par un réseau de vétérinaires de plus en plus important, en France et à l’étranger.

Derniers articles

L'essentiel de l'actu

POSTER UN COMMENTAIRE

Veuillez écrire votre commentaire !
veuillez entrer votre nom ici